African Queen

Certainement que tous les modélistes navals, en particulier les vaporistes, ont vu le film   " The African Queen "  en français  " L'odyssée de l' African Queen "


Pour rappel, voici la bande annonce de ce film sorti en 1951   https://youtu.be/HUKpm2bcIz8    réalisé par John Huston, avec comme acteurs principaux Humphrey Bogart et Katharine Hepburn


African queen blu ray The african queen t
 
 
J'ai pensé, et je n'étais certainement pas le seul, que ce serait une bonne idée d'en faire un modèle réduit. J'ai donc enregistré le film sur mon magnétoscope, car je n'avais pas encore d'ordinateur à cette époque.
J'ai ensuite réalisé un plan;  en définissant que le bateau ferait 1mètre de long.  Par ailleurs, j'avais trouvé sur Ricardo une petite machine à vapeur monocylindre qui me semblait tout à fait appropriée à ce projet.


J'ai donc commencé la construction de manière classique, c'est à dire avec une quille et un bordé de bagettes, sur couple, le tout monté à l' envers sur un chantier . A noter que le chant des couples est isolé par un papier autocollant, de façon à ce que les baguettes ne se collent pas sur les couples, mais seulement entre elles.  Le bloc avant est en styropor.  Le tout est ensuite ponçé, mastiqué etc.
Comme j' ai cherché à construire le modéle dans l'état ou on le voit dans le film, il n' était pas utile de le construire tout beau,tout neuf, bien au contraire.

 

Le chantier On commence à border La coque entièrement bordée Coque poncée et retournée avec l'ensemble vapeur


L' ensemble vapeur


La chaudière :    Elle est construite de manière classique en modélisme naval, c' est à dire un tube en cuivre de 84 mm. de diamètre et 130mm. de long, 2 couvercles, un tube bouilleur intérieur de 30mm. de diamètre qui sera traversé de petits tubes de 8 mm. et un coude. Le tout est brasé à l' argent. Malheureusement, à l' époque, je n' avais pas un appareil photo  numérique et j' ai peu d' images de la construction de la chaudière.


Les pièces à monter et à braser  (manquent les petits tubes bouilleurs)  
Le dessus de la chaudière après brasage      
La soupape de sécurité     


Le dessus avec la vanne vapeur et le manomètre.
A la droite de la chaudière,on voit la petite machine Regner monocylindre sans inversion de marche.

 

 
 


Le brûleur 

Pour le brûleur, je reprends le principe de Van den Bussche (plan MRB). Réservoir de gaz brasé , avec une vanne de remplissage de type pneu automobile, une vanne de purge de type chambre à air de vélo .    

 

   
Le brûleur est récupéré sur un chalumeau.         


 
Et voici l' ensemble prêt à chauffer.
et ça fonctionne !
 

 
 l' ensemble est installé sur 2 cornières en laiton avec un déshuileur.    

 
Le gros problème d' un moteur monocylindre à vapeur est que lorsqu'il s' arrête et que le piston se trouve tout en haut ou tout en bas du cylindre, et bien il ne repart pas !  La chaudière monte alors en pression et c'est finalement la soupape de sécutité qui libère heureusement cette surpression.


J'ai résolu le problème du redémarage de la machine en ajoutant un petit moteur électrique qui relance celle-ci lorsqu'elle est arrêtée au point mort haut ou bas .    Le moteur électrique, alimenté séparément en  6 Volts, est muni d' un patin sur son axe ; il  est monté souple; le servo le déplace  et fait appuyer le patin sur le volant de la machine ce qui la fait redémarrer. Le système peu paraître un peu désuet et rustique, mais il fonctionne !
Et en inversant la rotation du moteur électrique, j' ai même une marche arrière !  N'oublions pas que cette machine à vapeur n' a pas d' inverseur de marche !

 


 
L' ensemble dans le bateau .    

 
Toutefois, la petite machine Regner s'est avérée un peu faible pour propulser l' African Queen qui pèse tout de même 8 kilos.  Je l' ai donc échangée pour une plus
puissante que vous pouvez découvrir sur l'image ci après.

 

  


Cette nouvelle machine  a un inverseur de type Stéphenson ce qui permet donc la marche arrière .  Nous avons toutefois le même problème si on l' arrête, problème lié à toutes les machines monocylindre. Il ne repart pas de lui- même s'il est arrêté à un point mort  .  J' ai donc ajouté un petit moteur de récupération qui maintenant est couplé en permanence avec l'arbre de l'hélice. Ce montage ne perturbe absolument pas le bon fonctionnement de la machine qui possède un énorme couple et permet son redémarage très facilement en cas de nécessité.

    


Les personnages sont réalisés en pâte à modeler. Charlie Allnutt et Rose Sayer naviguent depuis 2007 avec toujours autant de plaisir.

 


J'espère,  avec cette présentation, vous avoir donné envie de faire de la vapeur et  " African Queen "  serait certainement heureuse de naviguer de concert avec votre prochaine réalisation.

 

Dscf5617 copier   L'auteur et ses vapeurs


( Texte,  photos et construction de la maquette  )   Gilbert Albrun.

 

Retrouvez également cette chaloupe en navigation en cliquant sur les liens ci après.   https://youtu.be/zS38GHJj2KA  

https://youtu.be/sjovZG0-ins

https://youtu.be/1-ZyQLX2xg8

Commentaires (4)

Maurice Herren
  • 1. Maurice Herren (site web) | 11/11/2016
Hello Gilbert,

Un grand bravo pour cette réalisation, je confirme les propos de Philippe et de GéGé, Je me réjouis de voir un jour naviguer ensemble nos deux African " Couine"
Trzeciakowski-Albrun Fabienne
  • 2. Trzeciakowski-Albrun Fabienne | 09/11/2016
Bravo à mon Parrain,nous sommes fiers de toi!
ghautier
Gilbert, tu es l'exemple parfait du MODELISTE, le vrai, le passionné, l'ambitieux. Celui qui n'hésite pas à se lancer un défi et à réaliser entièrement le bateau de ses rêves.
La construction n'a plus beaucoup de secrets pour toi et s'il devait en rester quelques uns, tu ne vas sans doute pas tarder à les percer.
Tu fais partie du cercle très restreint, mais heureusement pas fermé, des constructeurs que rien n'arrête et qui trouvent une satisfaction sans égale à entretenir cette habileté manuelle qui est la tienne en pratiquant ce hobby merveilleux.
Te côtoyer est un privilège et une source d'inspiration continuelle.
Merci de partager avec nous tes multiples réalisations et longue vie à tes superbes maquettes.
Encore bravo, j'étais, je suis, et je resterais admiratif !
Amitiés GéGé
zenahc
  • 4. zenahc | 09/11/2016
Salut Gilbert,

Un merci tout spécial pour ton brillant reportage!

"Brillant" oui! car TOUT, oui TOUT a été réalisé par tes soins et ôh combien j'admire ces rares modélistes qui arrivent à TOUT fabriquer de par eux-mêmes, non seulement grâce à leurs connaissances élargies de la discipline mais aussi parce qu'ils ont ce rare virus d'essayer de fabriquer leur(s) modèle(s) de A à Z sans oublier bien sûr de représenter le reflet de leur âme au-travers des personnages!
MAGNIFIQUE réalisation et encore BRAVO pour cette belle démonstration de persévérance et d'aptitudes dans cette réalisation!
Je te souhaite tout simplement de poursuivre dans ta voie et de continuer à nous enchanter!

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 09/11/2016